I’m fruiiit !

Mots-clés

, , , ,

Après les citrouilles, voici une compil 100% pur jus inspirée par le jeu de mot irrésistible de la pub d’une célèbre marque de jus de fruits qui à son tour a inspiré un célèbre groupe de britpop au chanteur tête à claque et nasillard… Comme d’hab, beaucoup de rock, un soupçon d’electro et quelques pincées de soul. Et bien sûr le meilleur à la fin !

Paris

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

 

« Oh I love Paris » : vous l’entendrez dans la bouche de tous les acteurs, chanteurs, réalisateurs, mannequins, en bref toutes les personnalités étrangères interviewées, semblent passionnées par notre capitale.

Et je me suis toujours demandé si ces stars répétaient le même discours à Berlin, Bangkok ou La Paz, histoire de faire mousser le pays qui les accueillent. Je n’ai malheureusement pas la réponse. Par contre, je sais d’expérience que, vivre à Paris ça peut être autant une plaie qu’un émerveillement permanent.

Si l’on voit sans regarder, il y a les transports en commun dégueus, le bruit incessant et l’odeur, les passants relous, et le monde partout, faire la queue même pour rentrer dans le métro ..

Bon c’est un fait, heureusement il y a Paris et sa multitude de quartiers tellement hétéroclites. De Saint Germain à Belleville, même vie, même ville mais teeellement dans un monde parallèle. En te baladant, tu passes des bouis-bouis indiens et des vendeurs de kebabs louches au restos à 400 balles le menu. De Chanel à Tati en dix minutes, de la Goutte d’Or à la Madeleine en 5 stations de métro, c’est la vision que j’ai de Paris. Un bon mélange de crasse et de merveille à la fois.

Dans tous les cas, Paris ne laisse pas indifférent, et la compil’ de cette semaine le montre bien, j’y ai trouvé une multitude de chansons avec le titre Paris, c’en est même assez hallucinant, sans compter les quartiers de Paris (que je prépare aussi pour une prochaine playlist). Il y a de la varièt française De Dutronc, Juliette Gréco, Michel Berger, Léo Ferré, Camille, mais aussi du jazz de Louis Armstrong, du rap de NTM, Hayce Lemsi et 1995 sans compter des morceaux plutôt electro smooth comme La Fine Équipe (qui vient de sortir un troisième album), Guts et Flying Lotus.

Une compil’ encore une fois éclectique pour une ville aux multiples facettes .

Bien à vous, bien chez vous, bon weekend !

 

http://grooveshark.com/playlist/Paris/102380455

http://www.deezer.com/playlist/1045562571

 

Marin.

Dictionnaire Snob du Rock

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

index

Après l’autobiographie de Neil Young, voilà une autre compil’ « littéraire » cette semaine sur Mixellanée. Le Dictionnaire snob du rock est un bouquin fidèle à notre concept, un peu d’érudition musicale, pas mal d’auto-dérision et surtout le pur plaisir de plein de révélations inattendues…
Extrêmement subjectif, voire de mauvaise foi, comme l’impose tout livre de ce style, ce dico a le mérite d’être écrit pas seulement par un critique rock David Kamp, mais aussi par un musicien, Steven Daly qui a officié auprès d’Edwin Collins. Les deux sont maintenant journalistes pour Vanity Fair. La compilation qu’on tire de tout ça est encore plus subjective et pas du tout exhaustive, construite au fil de la lecture, des artistes reconnus ou des anecdotes séduisantes.

De belles découvertes personnelles en tout cas, Love (qui aurait pu être les Beatles, s’il n’y avait pas eu les Beatles) dans le même genre que les géniaux Zombies (qui sont beaucoup utilisés dans la pub en ce moment), Lee Dorsey, ESG, etc. Et surtout beaucoup de culte, de fétiche, de génie méconnu, tel l’immense Nick Drake. Le tout est un peu trop américano-anglais, mais on trouve quand même Françoise Hardy et Debussy ( !).
Pas vraiment besoin de lire le livre vous l’aurez compris, voilà une playlist à mettre en fond sonore quand vous invitez chez vous un snob ou plus largement un passionné de musique. Ça promet de belles conversations.

http://www.deezer.com/playlist/999384431

Six trouilles pour Halloween

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , ,

A l’occasion d’Halloween, cette semaine la compil a pour thème la trouille, la peur, l’angoisse, la frousse : bref, on va pas rigoler. Et pour joindre le futile à l’agréable, elle s’appelle « Six trouilles » car elle se compose de 6 morceaux pour chacun des  6 sous-thèmes : peur, fear, frightened, scared, afraid, et tout le reste du champ lexical idoine. En fait c’est un prétexte pour caser mon morceau préféré d’Iron Maiden, mais je vous rassure on commence plus soft avec Lily Allen, Lennon, The National, ou encore Bella Ruse qui chante en français avec un accent à couper à la tronçonneuse. Le quota français est bien rempli avec Ours, No One ou les sympathiques montpelliérains de Scotch&Sofa. Une compil qui s’achève par un beau morceau du guitariste des Strokes, Albert Hammond Jr.

A écouter dans le noir de préférence, mais vous ne frissonnerez pas en silence !

http://www.deezer.com/playlist/1025718841

Hop3fully au Batofar – Slow #3

Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , ,

Cette semaine, Mixellanée a eu l’opportunité de participer à la soirée SLOW#3 organisée par le blog Hop3fully au Batofar. Nous étions, à notre grand plaisir, invité en notre qualité d’ambianceur, grand bidouilleur de playlist qui fait bouger, qui s’adapte au public, et qui change, et ce fut une très belle expérience. Nous remercions encore les petites mains d’Hop3fully pour leur dynamisme et leur dévouement (bon d’accord je m’auto-félicite puisque je collabore aussi au blog).

Pour plus de précision, Hop3fully, c’est un blog qui a démarré à Barcelone, son but : mettre en avant la jeune création artistique sous toutes ses formes. Pour chaque artiste, Hop3fully prend le temps de rencontrer la personne, découvrir son univers. Ce qui en découle c’est un article, puis, quand l’occasion se présente comme mardi dernier au Batofar, le blog organise une soirée avec ses artistes et les présente. C’est un peu comme donner un premier élan aux jeunes créateurs en manque de visibilité, pas encore beaucoup chroniqués, pas encore tout à fait intégrés dans la sphère culturelle. Hop3fully a également un bureau à Amsterdam et depuis mars à Paris.

Cette semaine, je vous propose donc la playlist que j’ai passée en première partie de soirée. Avec du récent comme les Caribou, Banks, Octave Minds, Arms and Sleepers, puis des classiques entendus chez Nova notamment : Socalled, Roots Manuva, Gil Scott-Heron, The Heavy, Detroit Grand Pubahs et enfin quelques titres plus electro tels que Fakear, Chet Faker, Sohn, Jamie XX et The 2 Bears.

De l’ambiance, de la chaleur, en soit, tout ce qu’il nous manque en cette fin d’octobre. Grrr !!

Marin.

http://www.deezer.com/playlist/1020206621

http://grooveshark.com/playlist/Hop3fully+Au+Batofar+Slow+number+3/101842141

Et pour plus d’infos sur Hop3fully, suivez les sur : leur site (disponible en anglais, espagnol et français), FacebookTwitterInstagram et Soundcloud.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 27 autres abonnés