Andy Johns

Alors là, vous vous dites, « qui c’est Andy Johns? ».

Sa mort récente (7 avril) nous offre l’occasion d’inaugurer notre série de compils « Producteur » sous la forme de l’hommage. Sans lui, quelques-uns des plus grands albums de rock des années 70 (notamment presque tous les albums de Led Zep, Sticky Fingers et Exile des Stones) auraient un autre son, une autre texture. En effet, ce Grand-Breton commença très jeune comme assistant ingénieur du son pour Eddie Kramer, producteur de Hendrix , excusez du peu ! Le présent compendium rétrospecte donc son labeur de producteur/ingé-son rock, sur quatre décennies, de Jethro Tull en 69 à Eric Johnson en 2010, en passant par Van Halen, Free, et même notre Trust national !  

Et ça ne s’arrêtera pas là car le grand frère d’Andy, Glyn Johns, aura droit à sa compil, tout aussi rock. Et lui respire encore.

 

[gigya src="https://grooveshark.com/widget.swf" width="350" height="350" wmode="window" allowScriptAccess="always" flashvars="hostname=cowbell.grooveshark.com&playlistID=86753593&bbg=000000&bth=000000&pfg=000000&lfg=000000&bt=FFFFFF&pbg=FFFFFF&pfgh=FFFFFF&si=FFFFFF&lbg=FFFFFF&lfgh=FFFFFF&sb=FFFFFF&bfg=666666&pbgh=666666&lbgh=666666&sbh=666666&p=0" ]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s