Ce que j’emmènerais sur une île déserte – Paf best of ever

http://www.deezer.com/playlist/928916305

     Si je devais faire ce papier sérieusement, il se changerait en un petit livre sur ma vie, car chaque titre en raconte des épisodes. C’est plus que jamais de l’autobiographie musicale, la plus intime en l’occurrence. Je vous conseille à tous d’essayer l’exercice, c’est mieux que de se replonger dans cent albums photos. C’est un travail de mémoire extrêmement difficile parce qu’il impose de faire des choix, ce qui n’est d’ailleurs pas le meilleur côté, mais rien n’est gravé dans le marbre. J’ai essayé de me contenter d’environ 75 titres sur le modèle de Marin. Mais j’espère en être à 100 d’ici la fin de la décennie. Les titres les plus récents datent de 2013 ou 2014, mais 2016 va être une grande année, je le sens.

    J’ai toujours comparé mon amour pour les musiciens et les chansons à une vraie relation humaine, l’amitié en particulier. Il y a des titres que j’ai bien aimé, même passionnément et dont je me suis lassé (ils iront en partie dans une playlist des plus belles chansons). Il y a des coups de foudre tout à fait inattendus, d’autres qui ont pris leur temps, révélés par hasard. Presque tout est cependant conditionné par ce que je connais déjà, ce qu’on m’a recommandé, ce qu’on m’a imposé enfant aussi que j’ai pu retrouver alors que je détestais à l’époque (Doors, Cohen, etc.). Je peux ne pas écouter certains morceaux pendant des années et retomber dessus comme si on ne s’était jamais quittés. Tous, ils m’accompagnent en tout cas et j’ai besoin de les avoir avec moi dans les moments importants. Que je sois triste ou heureux, ils servent en toute occasion et me font du bien. Ils me rappellent en vrac Paris, la Pologne, l’Espagne, la Bretagne, l’Italie, l’Egypte, Pornichet, Quiberon et j’en passe. Ils me rappellent des gens bien sûr, sœur, cousins, amis de collèges, de lycée, de fac et les autres depuis. Ils se reconnaissent j’espère.

   Plus ou moins dans l’ordre chronologique, avec juste un petit Bach et beaucoup plus de jazz. Le cas de Nina Simone m’a posé problème, avec Radiohead d’ailleurs, ce qui me permet de dire qu’ils sont sans doute mes deux artistes préférés de tous les temps : quel morceau prendre dans la mesure où mes dix préférés auraient peut-être leur place ici ? Du coup, il y en aura d’autres dans la playlist des meilleurs morceaux de déprime et dans celle d’une soirée parfaite.

   Pas mal de seventies, l’âge d’or de la musique, qui me renvoie plutôt à mon adolescence. Pendant des années j’ai écouté Rider on the Storm tous les dimanches soirs avant de dormir. Ensuite une bonne session acoustique. Il y en a un paquet que j’ai essayé de jouer et chanter (faux) sur des plages, autour du feu, dans la rue ou dans des chambres et des greniers. Ça s’enerve un peu avec du rock assez 90s et puis on passe à un gros passage l’electopop, voire trip-hop vers la moitié Au passage, on trouve tout du long des gros tubes (Portishead) comme des trucs tout à fait inconnus (Simon says). Et puis sur la fin, à nouveau du rock, pas bien énervé, avant de finir sur la note légère de Norah Jones.

   Voilà mes meilleurs amis virtuels. C’est une relation déséquilibrée, ils sont toujours là pour moi et je ne leur apporte rien. Le moins que je puisse faire est donc de les partager, de les faire écouter par mes amis réels, les lecteurs de ce blog, et par d’autres qui pourraient le devenir un jour. C’est très personnel, voire égocentrique, et j’espère pas trop sombre pour vous. Encore une fois faites le vôtre (on peut d’ailleurs le publier ici !), mais si ne serait-ce que deux ou trois titres sont une révélation pour vous, je serais déjà content. Merci d’y prêter à votre tour une oreille amicale.

                                                                                              Paf

 

Publicités

Une réflexion sur “Ce que j’emmènerais sur une île déserte – Paf best of ever

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s