Best of 2016 par Marin

Boum deux mois après les médias culturels, Mixellanée entre dans la place et vous propose ses best of de l’année passée. Après quatre années d’existence, on a enfin compris ce qu’était la ponctualité, hmm…

L’important c’est le contenu, la musique hein !

Après le best of de Paf, voici donc mon classement de 2016. Electro pop à l’honneur, on ne change pas ses goûts, mais cette année, j’ai élargi mes horizons vers des contrées plus soul, blues, et new wave. Une année qui, comme le disait Paf, a mal débuté : une idole qui sort son dernier album et décède trois jours après. Gros coup de bad et stupéfaction, je ne m’attendais pas à souffrir de la perte de quelqu’un que je n’avais jamais rencontré : David Bowie. Si l’envie vous prend, mon best of de lui  #autopromo

Sur une note plus positive, je mettrais une mention spéciale à ANOHNI, le caméléon, anciennement Antony Hegarty à l’origine d’Antony and the Johnsons et de nombreuses collaborations avec Hercules & Love Affair, Björk et CocoRosie entre autres. Son album est majestueux, une voix troublante, criante d’émotion, avec des morceaux tendance Woodkid (Drone Bomb Me), d’autres intenses (Crisis, Why Did You Separate Me from the Earth) et d’autres encore d’une beauté carrément déprimante (I Don’t Love You Anymore)… bon le titre met la puce à l’oreille.

2016 est aussi pour moi, une très grosse année de concert : RY X (complètement planant), Radiohead (un rêve qui se réalise), The Heavy (hallucinant d’énergie), Santigold (grosse dose de danse WTF), Grand Blanc, Flume (hypra beau pour les oreilles et les yeux), Jamie XX, James Blake (un dimanche aprèm sous le soleil de We Love Green), The Chemical Brothers, LCD Soundsytem (pas de mot tellement !), Bagarre (la claque ;)), Sigur Ros, PJ Harvey (grosse bombe rock symphonique), The Shoes (énorme scénographie, grosse chaleur), Chris Cornell, The Kills (mention spéciale parce que vu à New York, merci encore les copains !)…

Tant d’expériences qui m’ont conforté dans l’idée qu’être mélomane, chez soi avec son casque c’est une chose, mais vivre la musique et y participer ça fait tout.

Je m’égare, revenons à ce best of, du côté français, des bonnes surprises avec le retour de La Femme, Griefjoy, Samba de la Muerte, ainsi que des découvertes comme Grand Blanc, Agar Agar, Radio Elvis, Sage, Camp Claude, et les Fils du Calvaire.

Beaucoup beaucoup d’anglais : James Blake, Jake Bugg, Bat for Lashes, Krrum (à suivre), Michael Kiwanuka, Mogwai, Archive, PJ Harvey, SBTRKT, Tricky, Metronomy, Massive Attack, Bowie, etc.

Les albums qui m’ont marqué : Bon Iver, Bat for Lashes, The Weeknd, Chance the Rapper, Childish Gambino, Digitalism, Blood Orange, Moderat, Nick Cave and the Bad Seeds, Agnes Obel, Radiohead.

2017 : une cinquième année de playlist pour Mixellanée en vous promettant d’être plus régulier… mais tout autant éclectique.

 

Notre playlist sur Deezer ici

Marin.

Publicités

2 réflexions sur “Best of 2016 par Marin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s